Foire aux questions

Un psy, est-ce pour les fous?

Non. Le psychologue peut intervenir toutes les sphères de vie (sociale, travail, scolaire, conjugale, personnelle...) pour vous aider à traverser un moment plus difficile que d'ordinaire.

Si je viens une fois, suis-je obligé de faire plusieurs séances?

Non. Vous pouvez venir ponctuellement, pour une orientation, un conseil.

Quel est la fréquence des séances? Dois-je venir toutes les semaines?

Après une première séance, le psychologue fait une proposition de prise en charge : fréquence, durée... Mais vous seul décidez d'accepter ou non.

Le premier entretien est une prise de contact, qui vous permet d'exposer votre demande. La rencontre avec le psychologue est importante, tout comme l'établissement d'un climat de confiance.

Un psy, ça parle?

Bien sûr! Je travaille en interaction avec vous et ne reste pas silencieuse. La relation de travail est une relation à deux, pas un monologue de l'un ou de l'autre. C'est une rencontre humaine, en interaction, en relation.

Est-on obligé de parler de son passé et de son enfance?

Non, ce n'est pas une obligation, même si parfois cela peut être pertinent. Le psychologue s'adapte à chacun de vous.

Psychologue, psychiatre, psychanalyste : quelles différences?

Le psychologue a effectué un cursus universitaire de 05 ans (Master ou ex-DESS) en psychologie et son titre est protégé par la loi. Il peut intervenir dans toutes les sphères de vie.

Le psychiatre est un médecin, spécialisé en psychiatrie : il peut prescrire des médicaments et ses consultations sont remboursées par la Sécurité Sociale.

Le psychanalyste doit avoir effectué une analyse personnelle. Aucune disposition légale ne réglemente la pratique de la psychanalyse en France.

© Adeline PAOLI - Psychologue clinicienne. Créé avec Wix.com